Education Thérapeutique du Patient.

Formateur : Formateur et Cadre supérieur de santé

Durée : 6 jours en 3 sessions de 2 jours planifiées sur 6 à 8 semaines

Lieu : Formation intra établissement

Public : Tout professionnel de santé

Prérequis : Aucun

DPC Oui. N°26172100002

Accessibilité: Les méthodes pédagogiques sont adaptées aux participants. Accessibilité aux PMR: voir l’établissement.

Prix : Formation intra établissement; pour un devis personnalisé nous contacter

CONTEXTE

Les maladies chroniques concernent 35% de la population française, soit 20 millions de français, un chiffre qui ne cesse d’augmenter.

La maladie chronique confronte les patients à une surveillance quotidienne de leur état de santé et à la nécessité de

  • faire face aux crises,
  • prendre régulièrement des traitements
  • savoir prendre des initiatives,
  • s’adapter en permanence à la situation et à l’évaluation de la maladie,
  • trouver un équilibre,
  • associer les parents d’un enfant malade, les proches, les aidants à cette gestion quotidienne.

La gestion quotidienne d’un ou plusieurs malades chroniques demande au patient des changements ou des adaptations importantes, qui peuvent être difficiles à mettre en œuvre sans acquisition de compétences.
Une Education Thérapeutique du Patient (ETP) permet aux patients d’acquérir et de mobiliser fréquemment des compétences d’auto-soins et d’adaptation, de les renforcer et de les maintenir dans le temps.
Complémentaire à la stratégie thérapeutique, elle peut encourager le patient à assurer un rôle actif au sein de l’équipe de soins pluridisciplinaire, et faciliter l’autogestion de sa ou ses maladies chroniques.
L’Education Thérapeutique du Patient (ETP) est une pratique et un domaine scientifique jeune, évolutif, qui trouve un ancrage à la fois dans la médecine, la pédagogie de la santé et les sciences humaines et sociales (psychologie de la santé, sociologie, anthropologie, etc.). Cette démarche éducative, qui repose de manière fondamentale sur la relation de soin et sur une approche structurée, inscrite dans la durée, accorde une place prépondérante au patient en tant qu’acteur de sa santé.
De plus en plus, les professionnels de santé et leurs instances (sociétés savantes, collèges, etc. ), les patients, leurs proches et leurs associations, ainsi que les institutionnels (ministère de la Santé, caisses d’Assurance Maladie) souhaitent le développement et la pérennisation de l’ETP en tant qu’élément indispensable de la prise en charge d’une maladie chronique. Ce développement et cette pérennisation nécessitent la définition de bonnes pratiques, une prise en charge financière, et dans le même temps une évaluation en termes d’efficacité et d’efficience des interventions d’ETP.

CONTEXTE RÈGLEMENTAIRE NATIONAL

  • HAS, recommandations relatives à l’Education Thérapeutique du Patient : définitions, finalités et organisation, 2007 ;
  • HAS, recommandations relatives à l’Education Thérapeutique : comment la proposer et la réaliser ? 2007.
  • Vu l’arrêté du 2 août 2010 modifié relatif aux compétences requises pour dispenser ou coordonner l’ETP.
    « L’acquisition des compétences nécessaires pour dispenser ou coordonner l’Education Thérapeutique du Patient requiert une formation d’une durée minimale de 40 heures d’enseignements théoriques et pratiques, pouvant être sanctionnée notamment par un certificat ou un diplôme ».
  • Décret du 2 août 2010, relatif aux compétences requises pour dispenser l’ETP
    Ce décret précise les trois catégories de personnes autorisées à dispenser l’ETP au sein des programmes :
  • Les professionnels de santé (médicaux ou paramédicaux) ;
  • Les autres professionnels comme les psychologues, les travailleurs du domaine social ou encore les éducateurs d’activités physiques adaptées. Cependant, ces « autres professionnels » ne peuvent que compléter une équipe au sein de laqualle les professionnels de santé restent les principaux acteurs de l’ETP.
  • Les membres des associations agrées et des organismes oeuvrant dans le champ de la promotion de la santé, la prévention ou l’éducation à la santé.
  • Démarche centrée sur le patient : information, conseil, éducation thérapeutique, suivi, document de l’HAS, mai 215.
  • Arrêté du 31 mai 2013 modifiant l’arrêté du 2 août 2010 relatif aux compétences requises pour dispenser l’éducation thérapeutique du patient.
    Toute personne désirant dispenser l’ETP dans le cadre des programmes d’ETP doit posséder ou acquérir un certain nombre de compétences fondamentales qui sont précisées dans l’arrêté du 31 mai 2013 relatif aux compétences requises pour dispenser l’ETP.
    S’appuyant sur les recommandations de l’OMS, le nouveau référentiel comporte trois domaines de compétences :
  • Les compétences techniques,
  • Les compétences relationnelles et pédagogiques,
  • Les compétences organisationnelles.
  • ETP – Evaluation de l’efficacité et de l’efficience dans les maladies chroniques – orientations pour les pratiques et repères pour l’évaluation, HAS, juin 2018.
OBJECTIFS
  • Initier les professionnels de la santé à l’Education Thérapeutique du Patient atteint de pathologie chronique dans le concept général de la santé.
  • Développer des savoirs et des compétences afin de rendre le patient acteur de sa maladie dans un module d’Education Thérapeutique.
  • Pouvoir mettre en œuvre dans le contexte professionnel des participants une méthodologie d’orientation et de suivi du patient atteint d’une pathologie chronique en ETP et avec le dossier éducatif partagé.
CONTENU

SESSION 1 : 2 JOURS
OBJECTIF OPERATIONNEL : INITIER LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE A L’EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT ATTEINT DE PATHOLOGIE CHRONIQUE

JOUR 1 MATIN – DUREE : 3H30
OBJECTIFS : CONNAITRE LE FONCTIONNEMENT DE LA FORMATION ; SE CONNAITRE, DEFINIR LES PRIORITES DU DISCOURS DE L’AUTRE, EN FAIRE LA SYNTHESE ; DEFINIR LES ATTENTES DE CHACUN ; EVALUER LES CONNAISSANCES DES PARTICIPANTS EN DEBUT ET FIN DE FORMATION ; IDENTIFIER LA REPRESENTATION DES STAGIAIRES ; PRESENTATION DU PROGRAMME DE FORMATION
CONTENU :

  • Accueil, présentation et autopositionnement.
  • Qu’est-ce que l’Education Thérapeutique ?
    Première évaluation des pratiques professionnelles : repérer ce qui peut être amélioré dans la pratique professionnelle de chaque participant, objectif individuel (écrits, voir fiche évaluation/objectif annexe 2).
  • La place de l’éducation thérapeutique dans le concept général de la santé : une offre graduée incluant parcours éducatif et parcours santé.
  • La promotion de la santé.
  • La qualité de vie.

JOUR 1 APRES-MIDI – DUREE : 3H30
OBJECTIFS : CONNAITRE SA REPRESENTATION DE LA MALADIE CHRONIQUE ; REPERER LES CARACTERISTIQUES PSYCHOLOGIQUE D’UN PATIENT AYANT UNE MALADIE CHRONIQUE; GERER L’EDUCATION DANS LA DUREE.
CONTENU :

  • Lien entre maladie chronique et ETP.
  • Comment accompagner le patient dans la durée.
  • Les éléments « levier » et des « freins » à l’accompagnement.

JOUR 2 MATIN – DUREE : 3H30
OBJECTIFS : REPERER LES FREINS ET RESSOURCES POUR LES ACTIVITES D’ETP ; IDENTIFIER LES FACTEURS INFLUENÇANT LA COMMUNICATION PATIENT/SOIGNANT.
CONTENU :

  • L’organisation de l’ETP au sein des services.
  • Quels sont les facteurs qui influencent la communication entre le patient et le soignant ?
  • L’écoute active.
  • Intégrer l’ETP dans le parcours du patient en fonction des spécificités des services

JOUR 2 APRES-MIDI – DUREE : 3H30
OBJECTIFS : CLARIFIER LA NOTION DE REPRESENTATION ; ANALYSER LES BESOINS DES PATIENTS EN ETP ET LES CARACT2RISTIQUES DES PATIENTS CHRONIQUES POUR L’OBSERVANCE DES TRAITEMENTS.
CONTENU :

  • La relation soignant/soigné ;
  • Quelles sont les représentations ?
  • L’éducation thérapeutique pour quels patients ?
  • Rendre la personne actrice dans le suivi de son traitement.

INTERSESSION
Cette période qui dure un mois à deux mois fait partie intégrante du processus pédagogique de formation. Elle permet un temps individuel de prise de recul pour la réflexion et l’intégration des acquis par :

  • Un travail de lecture : réalisation d’un diagnostic éducatif.
  • Des exercices d’observation et d’écoute sur le terrain
  • Un entraînement personnel aux techniques utilisées et outils proposés pendant le stage.
    Le travail personnel est repris en début de session et permet l’évaluation des acquis et le réajustement pédagogique éventuel.

SESSION 2 : 2 JOURS
OBJECTIF OPERATIONNEL : DEVELOPPER DES SAVOIRS ET DES COMPETENCES AFIN DE RENDRE LE PATIENT ACTEUR DE SA MALADIE DANS UNE STRATEGIE D’EDUCATION THERAPEUTIQUE.

JOUR 3 MATIN – DUREE : 3H30
OBJECTIFS : RETOUR D’EXPERIENCE SUR LA PREMIERE PARTIE DE FORMATION ET SUR LE DIAGNOSTIC EDUCATIF.
CONTENU :

  • Se remettre dans les conditions de la formation ;
  • Le diagnostic éducatif.

JOUR 3 APRES-MIDI – DUREE : 3H30
OBJECTIFS : COMPRENDRE L’INTERET DE L’ENTRETIEN MOTIVATIONNEL EN ETP.
CONTENU :

  • L’entretien motivationnel.
  • Les facteurs de changement des comportements pour is a vis de la santé.

JOUR 4 MATIN – DUREE : 3H30
OBJECTIFS : SAVOIR GERER L’AMBIVALENCE DU PATIENT DURANT LE DIAGNOSTIC EDUCATIF ; COMPRENDRE LES 4 ETAPES NECESSAIRES POUR ELABORER UN PROGRAMME D’ETP.
CONTENU :

  • L’ambivalence chez le patient.
  • La démarche éducative.
  • Conception et animation de séances éducatives en ETP.

JOUR 4 APRES-MIDI – DUREE : 3H30
OBJECTIFS : IDENTIFIER LES BESOINS, LES ATTENTES, LES DIFFICULTES ET LES POTENTIALITES DU PATIENT ; REDIGER DES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ; CONVENIR ET FORMULER DES OBJECTIFS AVEC LE PATIENT ET POUR LE DOSSIER ETP.
CONTENU :

  • Elaboration d’un diagnostic éducatif ; Repérer les compétences à acquérir.
  • Comment se mettre d’accord et formuler des objectifs avec un patient ?

INTERSESSION
Cette période qui dure un mois à deux mois fait partie intégrante du processus pédagogique de formation. Elle permet un temps individuel de prise de recul pour la réflexion et l’intégration des acquis par :

  • Un travail de lecture.
  • Des exercices d’observation et d’écoute sur le terrain
  • Un entraînement personnel aux techniques utilisées et outils proposés pendant le stage.
    Le travail personnel est repris en début de session et permet l’évaluation des acquis et le réajustement pédagogique éventuel.

SESSION 3 : 2 JOURS
OBJECTIF OPERATIONNEL : POUVOIR METTRE EN ŒUVRE DANS LE CONTEXTE PROFESSIONNEL DES PARTICIPANTS UNE METHODOLOGIE D’ORIENTATION ET DE SUIVI DU PATIENT ATTEINT D’UNE PATHOLOGIE CHRONIQUE EN ETP EN EQUIPE PLURIPROFESSIONNELLE.

JOUR 5 MATIN – DUREE : 3H30
OBJECTIFS : RETOUR D’EXPERIENCE ET EVALUATION DES ACQUIS EN DEUXIEME SESSION – CONVENIR D’UNE ORGANISATION AU SEIN DES SERVICES ET TRAVAILLER EN SYNERGIE AVEC L’EQUIOPE PLURIDISCIPLINAIRE.
CONTENU :

  • Quelles sont les étapes de la méthodologie de projet ETP ?
  • Organiser l’ETP au sein des services ; développer les compétences pour mieux travailler ensemble.
  • La séquence pédagogique.

JOUR 5 APRES-MIDI – DUREE : 3H30
OBJECTIFS : REALISER LES DIFFERENTES ETAPES D’UNE SEQUENCE PEDAGOGIQUE EN ETP A PARTIR D’UN OBJECTIF GENERAL ET INTERMEDIAIRE ; REALISER UN OUTIL PEDAGOGIQUE A PARTIR D’UNE SEQUENCE PEDAGOGIQUE : METTRE EN ŒUVRE ET REALISER UN PROGRAMME D’ETP.
CONTENU :

  • La séquence pédagogique individuelle et collective en ETP ;
  • Méthodes et outils pédagogiques.

JOUR 6 MATIN – DUREE : 3H30
OBJECTIFS : S’APPROPRIER L’OUTIL : PROGRAMME D’ETP VALIDE PAR L’ARS ; CONNAITRE L’ASPECT REGLEMENTAIRE DE L’ETP ; CONNAITRE LES ELEMENTS NECESSAIRES A L’EVALUATION D’UN PROGRAMME D’ETP.
CONTENU :

  • L’ETP dans la pratique ;
  • Présentation du contenu d’un programme type ;
  • L’évaluation du programme.
  • Savoir utiliser les compétences acquises du patient.
  • Retour d’expérience ;
  • Le cadre règlementaire d’un programme d’ETP.

JOUR 6 APRES-MIDI – DUREE : 2H30
OBJECTIFS : REALISER UN OUTIL D’EVALUATION PAR UNE SEQUENCE PEDAGOGIQUE.
CONTENU :

  • L’évaluation d’une séquence et outil pédagogique ;
  • Autoévaluation ;
  • Evaluation de la formation.

ANALYSE DE SITUATIONS ET CAS CONCRETS.
A partir de cas concrets librement apportés par les participants et par le formateur :

  • Choix et présentation de cas concrets écrits par un participant ou apporté par le formateur.
  • Verbalisation et prise de recul.
  • Développer une réflexion commune.
  • Mise en lien avec les connaissances acquises en session et en intersession, évaluation des pratiques professionnelles.
  • Evaluation du transfert des compétences acquises en session et en intersession, verbalisation dans le groupe de l’appropriation des référentiels et des recommandations.
  • Développer la culture de l’évaluation.
  • Objectif individuel écrit pour cette session.
    Mise en place d’un plan d’action et d’objectif personnel écrits pour chaque participant.
METHODES PEDAGOGIQUES

Active, interactive, participative et affirmative avec exposés, avec partage d’expériences, travail intersession « Réalisation d’un diagnostic éducatif au sein de son service », apports théoriques et expérientiel.

OUTILS PEDAGOGIQUES
  • Présentation croisée ;
  • Métaplan ;
  • Travail individuel et de groupe.
  • Questionnaire de Proust ;
  • Mot central Education Thérapeutique ;
  • Power Point
  • Réflexion de groupe.
  • Travail en petits et grands groupes.
  • Identifier les éléments facilitants un accompagnement dans la durée..
  • Analyse de texte « Le temps du patient » de Philippe Barrier.
  • Travail de groupe : décrire les spécificités des services et y intégrer l’ETP dans le parcours du patient ;
  • Etude de cas « René » ;
  • « Le stylo à bille » INPES ;
  • « Construction d’un entretien à partir de représentation » Inpes.
  • Photo expression ;
  • Travail de groupe « Pour quels profils de patient peut-on proposer l’éducation thérapeutique ? Pourquoi ? ».
  • Etude de cas concrets apportés par le formateur.
  • Questions ouvertes ;
  • Moment d’échange ;
  • Echange sur le retour d’expérience.
  • Dossier sur l’entretien motivationnel Santé mentale Janvier 2012 ;
  • Vidéo « L’entretien motivationnel » Hôpitaux Univ. De Genève ;
  • Power Point sur l’entretien motivationnel.
  • Lecture articles sur l’entretien motivationnel ;
  • Apports théoriques sur l’entretien motivationnel en ETP.
  • Interactivité formateur/apprenant.
  • Mises en situation et cas concrets librement apportés par le formateur
  • S’exercer sur l’entretien du diagnostic éducatif ;
  • Exercices d’entrainement aux méthodes, outils et supports utilisées
  • Brainstorming « Critères qualité d’un objectif INPES ;
  • Etude de cas « Jacques » ;
  • QQOQCP ;
  • Réalisation en groupe d’une séquence pédagogique ;
  • Réalisation d’un outil pédagogique en rapport avec l’objectif de la séquence.
  • Programme type validé par l’ARS des Hauts de France ;
  • Travail de groupe sur la réalisation d’un outil.
METHODE D’EVALUATION

QCM questionnaire d’auto-positionnement, par interaction avec le formateur à la fin de chaque séquence de travail.