Formation acteur PRAP 2S.

Formateur : Formateur certifié INRS

Durée : 3 Jours en 2 sessions à intervalle de 3 à 6 semaines

Lieu : Pérenchies (59) ou intra établissement

Public : Professionnels des secteurs sanitaire et social

Prérequis : Aucun mais port obligatoire, pour chaque professionnel, d’une tenue vestimentaire adaptée lui permettant d’effectuer les exercices pratiques de manutention avec aisance.

DPC Non

Accessibilité: Les méthodes pédagogiques sont adaptées aux participants. Accessibilité aux PMR: voir l’établissement.

Prix : 555€ – Formation intra établissement: pour un devis personnalisé nous contacter

CONTEXTE

Ce programme de formation a été rédigé à partir du document de référence INRS intitulé : Dispositifs de formation « Prévention des Risques liés à l’activité Physique » (PRAP) Version 6 de janvier 2017. La formation-action PRAP 2S vise à rendre tout personnel capable de contribuer à la mise en œuvre de la PRAP en proposant, de manière concertée, des améliorations techniques et organisationnelles en maîtrisant les risques sur lesquels il y a possibilité d’agir.

OBJECTIFS

Se situer en tant qu’acteur de prévention des risques liés à l’activité physique dans son entreprise ou son établissement.
Observer et analyser sa situation de travail en s’appuyant sur le fonctionnement du corps humain, afin d’identifier les différentes atteintes à la santé susceptibles d’être encourues.
Participer à la maîtrise du risque dans son entreprise ou son établissement et à sa prévention.

CONTENU

Auto-positionnement.

Comprendre l’intérêt de la prévention : Repérer les différents enjeux pour l’entreprise ou l’établissement; Situer les différents acteurs de la prévention et leurs rôles.
Connaitre les risques de son métier : Comprendre le phénomène d’apparition du risque; Reconnaitre les principaux risques de son métier et les effets induits Repérer, dans son métier, les situations de travail susceptibles de nuire à sa santé ou d’entrainer des efforts inutiles ou excessifs.
Caractériser les dommages potentiels liés à l’activité physique en utilisant les connaissances relatives au fonctionnement du corps humain : Connaitre le fonctionnement du corps humain; Repérer les limites du fonctionnement du corps humain; Identifier et caractériser les différentes atteintes à la santé.
Observer son travail pour identifier ce qui peut nuire à sa santé : Observer et décrire son activité de travail en prenant en compte sa complexité; Identifier et caractériser les risques liés à l’activité physique potentiels; Analyser les différentes causes d’exposition à ces risques potentiels.
Proposer des améliorations de sa situation de travail : A partir des causes identifiées au cours de son analyse; En agissant sur l’ensemble des composantes de sa situation de travail; En prenant en compte les principes généraux de prévention.
Faire remonter l’information aux personnes concernées : Identifier les personnes concernées; Utiliser les modes de communication et de remontée d’information en vigueur dans l’entreprise.
Se protéger en respectant les principes de sécurité et d’économie d’effort : Connaitre et appliquer les principes de sécurité et d’économie d’effort à l’ensemble de ses situations de travail; Connaitre et utiliser les différentes équipements mécaniques et aides à la manutention; Maitriser les techniques de base de manutention des personnes malades et à mobilité réduite (option 2S).
L’évaluation du potentiel de la personne soignée ou aidée afin de la faire participer au maximum de ses possibilités : Règles à respecter dans la mise en œuvre des techniques

METHODES PEDAGOGIQUES

Méthode active et interactive, travail des représentations, questionnaire d’évaluation, exposé théorique et documents photocopiés.

OUTILS PEDAGOGIQUES

Après un apport théorique sur les principes déterminants de l’activité physique et l’application à partir des diaporamas et séquences audiovisuelles (Documents issus de l’INRS), le travail sera transféré à l’étude des situations sur le terrain. Des documents supports seront mis à disposition des stagiaires pour la réalisation des travaux de groupe et individuels. Chaque stagiaire participera à un petit exercice physique d’échauffement de groupe avant de participer aux exercices pratiques de manutention. Chaque stagiaire exposera l’observation et l’analyse de sa situation de travail dangereuse et proposera des pistes d’amélioration.de manutention, déplacements naturels du patient, mise en place des techniques de manutention manuelle dès la proposition d’amélioration des postes de travail.

METHODE D’EVALUATION

QCM questionnaire d’auto-positionnement, par interaction avec le formateur à la fin de chaque séquence de travail.