Prévention et gestion du risque suicidaire chez la personne âgée.

Formateur : Cadre supérieur de santé, responsable d’établissement.

Durée : 2 jours

Lieu : Pérenchies (59) les 9 et 10 décembre 2021 ou en intra établissement

Public : Tout professionnel en lien avec les personnes âgées

Prérequis : Aucun

DPC : En intra, ce thème pourra être déposé sur le site de l’ANDPC pour permettre aux professionnels concernés de satisfaire à leur obligation de DPC au titre des apports cognitifs. Compte tenu des nouvelles contraintes de l’ANDPC, nous pourrions être en mesure de vous proposer un numéro de programme DPC que trois mois après la contractualisation de l’offre.

Accessibilité: Non

Prix : 370 € -Formation intra établissement; pour un devis personnalisé nous contacter

CONTEXTE

Le suicide est responsable de 3 000 décès par an chez les plus de 65 ans.

Le suicide constitue sans doute l’épilogue le plus dramatique d’une existence humaine et dans bien des cas, il demeure une énigme. Des différentes lectures du geste suicidaire, sociologique, philosophique ou médicale, toutes se valent mais aucune ne détient la vérité.
Il s’agit d’un problème majeur de santé publique dont l’impact en termes humains et économiques est important. Le suicide représente aujourd’hui environ 3 000 décès par an chez les plus de 65 ans, la tranche de la population la plus à risque, en institution comme au domicile.
« Priorité prévention : rester en bonne santé tout au long de sa vie » La prévention du suicide est une priorité nationale mise en œuvre par des actions de formation à destination des professionnels au contact des personnes âgées, favorisant une meilleure connaissance et compréhension des conduites à risque suicidaire.

OBJECTIFS
  • Identifier les différents enjeux du repérage et du dépistage du risque suicidaire pour les personnes âgées vivant en institution ou au domicile, développer une meilleure connaissance du concept de crise suicidaire.
  • Savoir évaluer le risque, une intervention de crise et être en mesure d’améliorer sa pratique professionnelle en fonction des grilles utilisées (RUD, échelles d’intentionnalité de Beck, échelle d’évaluation de l’urgence…)
  • Être en mesure de concevoir, dans le contexte professionnel, des stratégies de prévention et d’accompagnement des personnes âgées présentant des crises suicidaires.
  • Expérimenter différentes approches relationnelles favorables à l’accueil, à l’évaluation du risque, à l’écoute et à l’accompagnement du suicidant et de ses proches.
CONTENU

Auto-positionnement.

Première journée : le suicide et la crise suicidaire chez la personne âgée

Questionnement de chaque participant dans le groupe :

  • Le vécu, les émotions face aux risques suicidaires
  • Les difficultés et les compétences, les besoins et les attentes
  • Repérage de ce qui peut être amélioré par cette formation dans la pratique professionnelle de chaque participant.

Suicide chez la personne âgée :

  • Différentes approches du phénomène suicidaire (Sociologiques, économiques, historiques et religieuses, culturelles.
  • Données épidémiologiques.

Les cadres de référence des personnes face au suicide :

  • Les significations,
  • Les normes
  • Les différentes représentations de chacun des participants
  • Les tabous
  • Les différents paramètres
  • Les préjugés, les valeurs.

Définition des termes utilisés.

Les différents outils d’évaluation :

  • Echelle d’évaluation du risque suicidaire RSD de Ducher
  • Echelle d’idéation suicidaire de Beck
  • Echelle d’intentionnalité suicidaire de Beck
  • Evaluation du RUD : Risque Urgence Dangerosité

Suicide et crise : Définition de la crise, le processus de crise.

  • Progression de la crise et description des différentes phases.
  • Explication du processus : description de chacune des étapes.
  • Les signes précurseurs : définitions et catégories.
  • Typologie de la crise suicidaire : troubles psycho-comportementaux et pathologies démentielles
  • Les équivalents suicidaires de la personne âgée.

Désamorcer la crise suicidaire avant la phase aigüe :

  • But d’intervention en situation de crise suicidaire.
  • Modèle d’intervention en situation de crise suicidaire : stratégies et séquences d’intervention.
  • Piste d’intervention au cours d’une entrevue avec une personne suicidaire.
  • Les erreurs à éviter.
  • Comment désamorcer la crise ?
  • Qui peut désamorcer la crise ? Rôle de chacun.
  • Stratégies et séquence d’intervention auprès d’une personne âgée.
  • Grille d’intervention.

Evaluer la crise suicidaire afin d’amorcer l’intervention d’urgence :
Quels sont les symptômes à observer à chaque étape de la crise : expérimenter les outils d’évaluation.

  • Les facteurs de risque : individuels, familiaux, psychosociaux.
  • Evaluation du risque suicidaire : de l’urgence à la dangerosité.
  • Evaluation de l’urgence.
  • Evaluation de la dangerosité.
  • L’événement déclenchant.
  • Le passage à l’acte.

Deuxième journée : Modalités d’intervention, Dépression Deuil et suicide.

Modalités d’intervention :

Modalités d’intervention auprès d’une personne âgée selon l’imminence du passage à l’acte ?

  • Processus suicidaire.
  • Recherche de stratégies ou de solutions à la crise : modalités d’intervention.
  • Apparition des idées de suicide : modalités d’intervention.
  • Rumination de l’idée suicidaire : modalités d’intervention.
  • Cristallisation et planification d’un scénario suicidaire : modalités d’intervention.
  • Elément déclencheur et passage à l’acte : modalités d’intervention.
  • Accueil et orientation du suicidant : modalités d’intervention.
  • Réduction de l’accès aux moyens : recommandations.

Intervention de crise auprès d’une personne âgée:

  • Accueil, écoute active, créer un lien de confiance.
  • Evaluation du RUD.
  • Aborder directement la question du suicide et de la mort : appel au secours ou réel désir de mort.
  • Comprendre la situation de crise.
  • Favoriser l’expression des émotions.
  • Briser l’isolement.
  • Formuler la crise et développer un plan d’action.
  • Travailler en équipe pluridisciplinaire et avec le réseau.

Dépression Deuil et suicide :

Evaluation et modalités d’intervention auprès d’une personne âgée présentant :

  • Des symptômes dépressifs ou une dépression / Les échelles d’évaluation de la dépression (Beck, Hamilton, GDS échelle gériatrique de dépression…)
  • Une maladie invalidante, une problématique psychiatrique, des conduites addictives
  • Une récidive : Evaluation et stratégies d’intervention et de prévention

Prise en charge des conduites suicidaires et des personnes endeuillées :

  • Le professionnel face au suicidant et à la famille en institution, au domicile.
  • Accueil des personnes endeuillées et des familles.
  • Accueillir la détresse du suicidant et de ses proches.
  • Présenter les différentes approches relationnelles (relation d’aide, techniques expérientielles, systémique).

Réflexion sur les pratiques professionnelles d’évaluation

  • Intégrer les RUD et GDS dans la pratique professionnelle des participants.
  • Difficultés et facilités actuelles dans cette analyse.
  • Ce qui peut être amélioré par cette session (objectifs individuels écrits : indicateur de suivi).
METHODES PEDAGOGIQUES

Méthode Active et interactive basées sur le partage des expériences, des connaissances, et des représentations suivies d’apports théoriques avec documents Power Point et filmés. Travail individuel et en petit groupe.

OUTILS PEDAGOGIQUES

Apports théoriques avec documents power point et filmés, jeux de rôle et mises en situation

METHODE D’EVALUATION

QCM questionnaire d’auto-positionnement, par interaction avec le formateur à la fin de chaque séquence de travail.