S’affirmer pour mieux collaborer


Formateur Formateur consultant – Psychothérapeute

Durée : 3 jours en 1 session de 2 jours suivie d’1 session d’une journée à 1 mois d’intervalle

Lieu : Formation intra établissement

Public : Tout professionnel

Prérequis : Aucun

DPC

Accessibilité: Les méthodes pédagogiques sont adaptées aux participants. Accessibilité aux PMR: voir l’établissement.

Prix : Formation intra établissement; pour un devis personnalisé nous contacter


CONTEXTE

En tant que professionnels, nous pouvons repérer, dans nombreuses de nos relations interpersonnelles, des difficultés à s’affirmer. Or, pour trouver sa place dans une équipe et au sein d’une organisation, il est nécessaire de savoir prendre la parole, de défendre un point de vue, de recevoir une critique…

Des difficultés rencontrées dans ces domaines semblent entrainer dans certains contextes et certaines circonstances des problématiques plus larges et plus importantes, tant au sein des équipes elles- mêmes que dans les différentes relations entretenues avec les équipes.

Ce déficit d’affirmation de soi semble s’observer d’autant plus quand apparait la notion de hiérarchie dans la relation.

Cette situation n’est pas une fatalité, une formation peut permettre aux participants d’explorer les pistes les plus constructives et les plus créatrices pour progresser dans l’affirmation de soi au quotidien en se mettant face à la réalité pour la maîtriser et la transformer positivement, en devenant de plus en plus soi même et en s’ouvrant à des relations nouvelles.

A travers cette action de formation, les participants pourront intégrer des connaissances sur l’affirmation de soi : ses limites et ses conséquences. A travers les jeux de rôle, ils pourront expérimenter les outils proposés et les transférer dans différents contextes et différentes situations. Ils pourront ainsi améliorer et enrichir leurs collaborations avec les autres.

OBJECTIF
  • Identifier et discriminer les comportements passifs, agressifs et affirmés au niveau verbal et non verbal. Comprendre la relation assertive.
  • Développer des « savoirs », « savoirs faire », « savoirs être » efficaces pour faire face à l’agressivité, comprendre et dépasser les comportements passifs et développer une habileté à déjouer les comportements manipulateurs.
  • Savoir construire et mettre en place, dans le contexte professionnel des comportements affirmés pour soi et auprès des autres.
CONTENU

Auto-positionnement.

PREMIERE SESSION DE DEUX JOURS

L’AFFIRMATION DE SOI : UNE JOURNEE

  • Définition de l’affirmation de soi et ce à quoi elle fait référence.
  • Comprendre les limites et les conséquences des différents comportements.
  • Repérer les comportements de passivité, d’agressivité et de manipulation au niveau verbal et non verbal.
  • Dresser un bilan personnel.
  • Devenir conscient de sa propre agressivité, passivité, de celle des autres et de la réaction suscitée.
  • Découvrir des nouvelles attitudes : oser s’affirmer ou l’art d’être assertif.
  • Connaître les étapes à franchir pour devenir assertif au niveau verbal et non verbal par un travail cognitif, émotionnel et comportemental : savoir faire une demande, une critique, un compliment, défendre son point de vue…
  • Savoir se respecter tout en respectant l’autre : prendre sa place là ou l’on est, participer.

PRENDRE LA PAROLE DANS UN GROUPE ET FORMULER UNE DEMANDE : UNE DEMI-JOURNEE

  • Analyse des situations problèmes de prise de parole en groupe et demande.
  • Savoir reconnaitre ses propres comportements problématiques et ceux des autres.
  • Remanier les pensées avec la restructuration cognitive.
  • Développer l’empathie pour savoir écouter une opinion différente de la sienne.
  • Travail de psychoéducation sur les techniques d’affirmation de soi dans le cadre d’une prise de parole en groupe et une demande.
  • Mise en place et travail par des jeux de rôle pour s’affirmer dans un premier temps et dans un second temps, pour faire face à l’agressivité, la passivité et déjouer les comportements manipulateurs.
  • Techniques de relaxation et contrôle de ses pensées.
  • Aller plus loin : S’approprier les techniques pour adopter un comportement spontané et naturel.

EXPRIMER UN REFUS : UNE DEMI-JOURNEE

  • Analyse des situations problèmes de refus.
  • Savoir reconnaitre ses propres comportements problématiques et ceux des autres.
  • Remanier les pensées avec la restructuration cognitive.
  • Développer l’empathie pour savoir écouter une opinion différente de la sienne.
  • Travail de psychoéducation sur les techniques d’affirmation de soi dans le cadre d’une situation de refus.
  • Mise en place et travail par des jeux de rôle pour s’affirmer dans un premier temps et dans un second temps, pour faire face à l’agressivité, la passivité et déjouer les comportements manipulateurs.
  • Techniques de relaxation et contrôle de ses pensées.
  • Aller plus loin : S’approprier les techniques pour adopter un comportement spontané et naturel.

INTERSESSION
Cette période d’environ un mois à deux mois fait partie intégrante du processus pédagogique. Elle propose pour les participants un temps individuel de prise de recul et d’intégration des acquis par :
– Une prise de temps de réflexion personnelle.
– Une mise en application des outils pédagogiques et un entraînement.
– Un travail d’observation et d’écriture de situations problèmes qui seront reprises en début de session.

DEUXIEME SESSION D’UNE JOURNÉE.

Mise en place de la dynamique du groupe.

FORMULER UNE CRITIQUE ET UN COMPLIMENT, DÉFENDRE SON POINT DE VUE ; UNE DEMI-JOURNEE.

  • Analyse des situations problèmes de compliment qu’il s’agisse d’un compliment formulé à l’interlocuteur ou d’un compliment reçu de l’interlocuteur.
  • Savoir reconnaitre ses propres comportements problématiques et ceux des autres.
  • Remanier les pensées avec la restructuration cognitive.
  • Développer l’empathie pour savoir écouter une opinion différente de la sienne.
  • Travail de psychoéducation sur les techniques d’affirmation de soi dans le cadre d’une situation de compliment.
  • Mise en place et travail par des jeux de rôle pour s’affirmer dans un premier temps et dans un second temps, pour faire face à l’agressivité, la passivité et déjouer les comportements manipulateurs.
  • Techniques de relaxation et contrôle de ses pensées.
  • Aller plus loin : S’approprier les techniques pour adopter un comportement spontané et naturel.

FAIRE FACE AUX CIRCONSTANCES AGRESSIVES PAR L’AFFIRMATION DE SOI : UNE DEMI-JOURNEE.

  • Analyse des situations problèmes de critique qu’il s’agisse d’une critique formulée à l’interlocuteur ou d’une critique reçue de l’interlocuteur.
  • Savoir reconnaitre ses propres comportements problématiques et ceux des autres.
  • Remanier les pensées avec la restructuration cognitive.
  • Développer l’empathie pour savoir écouter une opinion différente de la sienne.
  • Travail de psychoéducation sur les techniques d’affirmation de soi dans le cadre d’une situation de critique.
  • Mise en place et travail par des jeux de rôle pour s’affirmer dans un premier temps et dans un second temps, pour faire face à l’agressivité, la passivité et déjouer les comportements manipulateurs.
  • Techniques de relaxation et contrôle de ses pensées.
  • Aller plus loin : S’approprier les techniques pour adopter un comportement spontané et naturel.

Ce qui peut être amélioré dans la pratique de chaque participant.
Plan d’action individuel et objectif à atteindre lors du retour sur le terrain (mailing avec le formateur post formation).

METHODES PEDAGOGIQUES

Méthode active et interactive, travail des représentations, questionnaire d’évaluation, exposé théorique et documents photocopiés.

OUTILS PEDAGOGIQUES

Apports théoriques – Diagnostics individuels, réflexion en groupe et sous-groupe, études de cas concrets, entraînement individuel à d’autres manières d’être et de faire, exercices en groupe, exposés et documents photocopiés.

METHODE D’EVALUATION

QCM questionnaire d’auto-positionnement, par interaction avec le formateur à la fin de chaque séquence de travail.